Covid-19 : Bruno Le Maire demande le gel des primes d'assurance pour les restaurateurs

Il y a 4 mois 27

Si ce n'est pas le cas, le gouvernement soutiendra un amendement du Sénat demandant une contribution exceptionnelle aux assureurs.

Bruno Le Maire lance un ultimatum aux assureurs. Le ministre de l'Economie a demandé mardi 30 novembre sur LCI le gel des primes d'assurance pour le secteur de l'hôtellerie-restauration. Faute de quoi, le gouvernement soutiendra un amendement du Sénat demandant une contribution exceptionnelle aux assureurs. Il instaure "un prélèvement d'1,2 milliard sur les assureurs".

Les assureurs sont accusés depuis le début de la crise sanitaire de ne pas en faire assez et des dizaines de contentieux entre restaurants et assureurs sur la couverture des pertes d'exploitation, qui sont rarement couvertes, ont été portées devant les tribunaux.

Le ministre attend des assureurs "au moins – je dis bien au moins  un gel des primes d'assurance pour tout le secteur de l'hôtellerie, des cafés, de la restauration", a-t-il déclaré sur la chaîne d'informations. "Aujourd'hui, je n'ai pas de réponse positive", a-t-il ajouté après avoir "reçu pour la énième fois les assureurs" mardi.

S'agissant de l'amendement, "je suis prêt à demander à l'Assemblée qu'on trouve quelque chose de plus équilibré, de plus responsable", a fait valoir Bruno Le Maire. "Mais à une condition très simple : que les assureurs fassent un geste significatif en direction de l'hôtellerie, des cafés et des restaurants", a détaillé le ministre.

"Ils ont jusqu'à lundi prochain pour le faire", sinon "on adoptera cet amendement". "Il faut que chacun fasse évoluer son comportement dans cette période de crise", estime le ministre de l'Economie, soulignant qu'il n'y a pas que l'Etat qui doit faire des efforts et rendant au passage "hommage" aux efforts faits par les banques.

Lire la Suite de l'Article