Covid-19: deux à trois nouveaux vaccins attendus dans les prochains mois

Il y a 3 jours 5

Réservé aux abonnés

La pression monte sur Sanofi dont le vaccin accuse plusieurs mois de retard.

Les nouveaux vaccins sont dans la dernière ligne droite. GONZALO FUENTES/REUTERS

C’est le vaccin qui pourrait changer la donne en Europe. Dans quelques semaines, l’arrivée probable des doses d’AstraZeneca/Oxford sur le Vieux Continent devrait réduire la pression sur les gouvernements des États membres. Tant en raison des volumes attendus (jusqu’à 400 millions de doses) que des conditions de conservation de ce vaccin, moins contraignantes que celles des vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna. L’Agence européenne du médicament (EMA), qui a reçu mardi une demande d’autorisation pour le vaccin britannique, a annoncé qu’elle procéderait à un examen accéléré et pourrait rendre sa décision le 29 janvier si les données communiquées sont suffisamment «robustes et complètes». L’entreprise dispose d’une vingtaine de partenaires dans quinze pays pour produire ses doses.

À partir du feu vert de l’EMA, les livraisons en France des premières doses devraient prendre quelques jours, le temps notamment d’obtenir l’aval de la Haute Autorité de santé. L’accord conclu avec AstraZeneca et Oxford

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 75% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Déjà abonné ? Connectez-vous

Covid-19: deux à trois nouveaux vaccins attendus dans les prochains mois

S'ABONNER

S'abonner

Lire la Suite de l'Article