Covid-19 : la SNCF a perdu 3 milliards d'euros en 2020 à cause de la pandémie

Il y a 1 mois 20

Le chiffre d'affaires du groupe public a reculé de 14,6% par rapport à 2019.

Article rédigé par

Publié le 24/02/2021 16:40 Mis à jour le 24/02/2021 16:40

Temps de lecture : 1 min.

La crise économique provoquée par la pandémie de Covid-19 n'a pas épargné la SNCF. Le groupe ferroviaire a annoncé mercredi 24 février avoir subi une perte nette de 3 milliards d'euros en 2020.

>> Covid-19 : suivez les dernières informations en direct avec franceinfo

Le groupe avait déjà perdu 801 millions d'euros en 2019, année marquée par la grève contre la réforme des retraites en décembre et des effets comptables défavorables. En 2020, le chiffre d'affaires a encore reculé de 14,6% à 29,975 milliards, pénalisé par les effets de la crise sanitaire (-6,8 milliards) et dans une moindre mesure par la fin de grève en janvier (-400 millions).

La grande vitesse ferroviaire, dont la SNCF tire habituellement ses bénéfices, a été particulièrement malmenée par la crise sanitaire, avec une baisse du trafic de 48%, et -du fait des "petits prix" consentis pour regagner le coeur des voyageurs- un recul du chiffre d'affaires plus marqué de 54%, à 3,7 milliards d'euros. La perte de chiffre d'affaires pour les TGV est estimée à 4,8 milliards.

La "marge opérationnelle" est restée positive à l'échelle du groupe grâce aux effets d'un drastique programme de réduction des charges engagé au sortir de l'hiver, a relevé la direction. "Nous avons renoncé à des projets", a expliqué à l'AFP le directeur financier du groupe Laurent Trevisani, précisant que la direction avait "sanctuarisé" ceux qui concernent la sécurité et la préservation de l'outil industriel.

La direction table désormais sur une "reprise d'activité progressive (...) à partir de l'automne, avec un plein effet en 2022", selon la même source.

Lire la Suite de l'Article