Crise sanitaire : le dynamisme retrouvé des commerces en centre-ville

Il y a 1 mois 21

À Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), le centre-ville connaît un regain de dynamisme. La crise sanitaire change la vision des clients sur leurs commerces de proximité.

France 2

À Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor), avec un couvre-feu à 18 heures et des contraintes sanitaires limitant le nombre de clients dans les boutiques, la période ne paraît pas propice aux affaires. Pourtant, ce n’est pas ce qu’expliquent les clients rencontrés par les équipes de France Télévisions. “Maintenant, on a pris l’habitude d’acheter local, d’aller chez les petits commerçants le midi”, affirme une passante. Je fais toutes mes courses sur le marché, parce que je ne travaille pas, j’ai plus le temps”, ajoute une autre. 

Christelle Rault, vendeuse dans une boutique de vêtements, fait un meilleur chiffre d'affaires qu’avant le confinement. Les clientes seraient plus efficaces dans leurs achats, selon elle. Elle constate “moins de passage pour flâner, mais plus d’acheteuses”. “Peut-être qu’à défaut de pouvoir partir en vacances ou d'aller au restaurant, elles viennent plutôt se faire plaisir en achetant quelque chose”, estime-t-elle. Une tendance constatée par l’association des commerçants : la crise sanitaire change la vision des clients sur les petits commerces. Pourtant, la commune souffre de la désertification de son centre-ville. Mais la fermeture des grands centres commerciaux laisse la chance aux plus petits.

Une vendeuse et une cliente portent un masque dans une boutique de vêtements à Périgueux (Dordogne), le 18 juillet 2020.Une vendeuse et une cliente portent un masque dans une boutique de vêtements à Périgueux (Dordogne), le 18 juillet 2020. (ROMAIN LONGIERAS / HANS LUCAS / AFP)
Lire la Suite de l'Article