Etats-Unis : tous les Boeing 777 équipés du moteur en cause dans un incident à Denver sont immobilisés

Il y a 6 jours 11

Le réacteur d'un avion qui venait de décoller à Denver a pris feu samedi et a dû faire demi-tour en urgence.

Article rédigé par

Publié le 22/02/2021 07:25 Mis à jour le 22/02/2021 11:55

Temps de lecture : 1 min.

L'autorité fédérale américaine de régulation de l'aviation (FAA) a ordonné dimanche 21 février des inspections supplémentaires sur certains avions commerciaux de type Boeing 777, au lendemain d'une spectaculaire panne de moteur sur l'un de ces appareils au-dessus du Colorado. Les 128 Boeing 777 dans le monde équipés du modèle de moteur Pratt&Whitney ont été immobilisés au sol, a affirmé une porte-parole de l'avionneur.

Un Boeing 777-220 de la compagnie United Airlines, qui venait de décoller samedi de Denver (Colorado) en direction de Honolulu (Hawaï) avec 231 passagers et 10 membres de l'équipage, a dû faire demi-tour en urgence après l'incendie de son réacteur droit. L'appareil a pu se poser sans encombre et aucun de ses occupants n'a été blessé.

Une vidéo tournée par un passager du vol UA328 montre le réacteur droit de l'avion en flammes et permet de voir que le carénage du moteur endommagé a entièrement disparu. Pendant que le Boeing regagnait l'aéroport, une pluie de débris, certains de grande taille, sont tombés sur une zone résidentielle de Broomfield, en banlieue de la ville. Personne n'a été blessé au sol, selon les autorités locales.

L'avionneur américain a connu un grave problème ces dernières années avec un autre de ses modèles, le 737 MAX. L'avion a été interdit de vol en mars 2019 après deux accidents qui avaient fait 346 morts, celui de Lion Air en Indonésie en octobre 2018 (189 morts) et celui d'Ethiopian Airlines en mars 2019 en Ethiopie (157 morts).

Lire la Suite de l'Article