Événementiel : un secteur qui subit de plein fouet les conséquences de la crise sanitaire

Il y a 6 jours 6

Le Salon de l’Agriculture aurait dû démarrer à la fin du mois de février mais, cette année, il n’aura malheureusement pas lieu. En effet, on ne compte plus les salons et événements annulés ou interrompus à cause de la pandémie de Covid-19, met en avant France 3, lundi 22 février.

FRANCE 3

Le Salon de l’Agriculture 2021 n’aura pas lieu cette année. Les 600 000 visiteurs habituels seront aux abonnés absents. C’est aussi le cas d’un bon nombre d’événements et de salons en général, à cause de la pandémie de Covid-19. Conséquence : le secteur de l’événementiel pâtit durement de la situation et se trouve même à l’arrêt, rapporte France 3, lundi 22 février. Rien qu’à Paris, 300 salons ont été annulés. Les organisateurs se sentent terriblement impuissants. "Nous sommes à l’arrêt complet, c’est la situation de l’événementiel aujourd’hui", témoigne l’un d’entre eux.  

L’hôtelière aussi se trouve dans la panade. Depuis presque un an, plus aucun touriste d’affaires n’a passé la porte d’un établissement de Montmartre. Deux chambres sur 50 sont occupées. "On a diminué de 60, 70 % notre chiffre d’affaires sur 2020. Sur le mois de janvier 2021, on est à 80 % de baisse", témoigne Philippe Lameyre, le propriétaire de l’hôtel. D’habitude, de nombreux clients viennent loger dans les hôtels pour assister à des congrès professionnels dans la capitale. Or, ces derniers sont, eux aussi, suspendus ou annulés.  

Une vache au Salon de l\'Agriculture, à Paris, le 22 février 2020.Une vache au Salon de l'Agriculture, à Paris, le 22 février 2020. (BERTRAND GUAY / AFP)
Lire la Suite de l'Article