Faut-il maintenir la réforme de l'assurance-chômage ?

Il y a 1 mois 44

Mardi 23 février, le débat de l'éco se consacre à la réforme des retraites. Etienne Lefebvre, rédacteur en chef aux Échos et Christophe Rameaux, membre des économistes atterrés, sont les invités du 23h. 

France Info

Faut-il maintenir la réforme de l'assurance-chômage ? "Je pense que dans le contexte de crise actuelle, c'est très difficile d'appliquer une telle réforme qui a été conçue avant l'explosion du chômage et la crise Covid, qui visait d'abord à redresser les comptes de l'assurance-chômage et qui visait à réduire la part des contrats courts. Le gouvernement cherche à sauver les meubles en repoussant sans cesse l'application de la réforme", explique Etienne Lefebvre, rédacteur en chef aux Echos. 
"Cette réforme aboutirait à faire baisser les allocations de 850 000 chômeurs"

Christophe Rameaux, membre des économistes atterrés, rappelle qu'avant la crise du Covid, sur les cinq millions d'inscrits à Pôle Emploi, une personne sur deux ne touche pas d'allocation chômage. "Pour ceux qui touchent des allocations chômage, le montant moyen de l'indemnisation est de 1050 euros (...). L'Unédic avait indiqué que cette réforme aboutirait à faire baisser les allocations de 850 000 chômeurs, elles passeraient de 905 euros à 708 euros".

En France (hors Mayotte), 3 816 700 personnes en catégorie A étaient inscrites à Pôle emploi au quatrième trimestre 2020. En France (hors Mayotte), 3 816 700 personnes en catégorie A étaient inscrites à Pôle emploi au quatrième trimestre 2020. (PASCAL GUYOT / AFP)
Lire la Suite de l'Article