Tourisme : le confinement fait fuir les touristes sur la Côte d’Azur

Il y a 1 mois 37

À Nice (Alpes-Maritimes), l’annonce d’un confinement le week-end, lundi 22 février, en pleine période de vacances scolaires, a provoqué des annulations en série. Les touristes qui n’ont pas renoncé aux vacances envisagent de s’éloigner de la ville. 

France 2

Malgré les vacances scolaires et la météo printanière, les restrictions sanitaires annoncées lundi 22 février à Nice (Alpes-Maritimes) découragent les touristes. "On aurait pu rester plus longtemps, mais du coup on rentre", témoigne une famille venue de Savoie. Dans un hôtel du centre-ville, les annulations s’enchaînent : seulement cinq clients y résideront samedi, au lieu d’une quarantaine prévus initialement. 

Toute la bande littorale des Alpes-Maritimes est boudée par les vacanciers. Lucienne Giulian gère 150 locations touristiques sur la Côte d’Azur. Peu d’entre elles avaient trouvé preneur pour les vacances, et le confinement partiel a encore aggravé la situation. Elle note "une vingtaine d’annulations". Tout n’est toutefois pas perdu pour tout le monde. Dans le Var, où les nouvelles restrictions ne s’appliqueront pas, l’hôtel La Marina à Saint-Raphaël a enregistré un record de réservations ces deux derniers jours. Le directeur, Hervé Leprince, se dit même "obligé de recruter et de reprendre des extras". 

La promenade des Anglais à Nice, le 21 février 2021.La promenade des Anglais à Nice, le 21 février 2021. (LAURENCE KOURCIA / HANS LUCAS / AFP)
Lire la Suite de l'Article