UniCredit S p A : Orcel pourrait abandonner une partie des poursuites contre Santander s'il devenait DG d'Unicredit

Il y a 1 mois 12

par Jesús Aguado

MADRID (Reuters) - Andrea Orcel est ouvert à un accord à l'amiable avec Santander et pourrait accepter de réduire sa demande d'indemnisation de 112 millions à environ 60 millions d'euros, a déclaré mercredi une source proche du dossier.

La banque espagnole avait proposé au banquier italien de devenir directeur général du groupe en septembre 2018, avant de retirer son offre.

"Si Orcel devait être nommé directeur général d'Unicredit, la part des poursuites demandant l'exécution du contrat devrait être retirée," selon une source proche de l'affaire, qui ajoute que tout est encore possible.

Selon deux sources, le conseil d'administration d'Unicredit devrait nommer Andrea Orcel directeur général du groupe mercredi, pour une prise de fonctions en avril.

L'une entre elles a cependant assuré qu'Orcel assisterait au procès du 10 mars afin de soutenir que la lettre d'offre de Santander rédigée en septembre 2018 est un accord juridiquement contraignant.

Santander a refusé de s'exprimer à ce sujet. Le porte-parole d'Andrea Orcel n'était pas immédiatement disponible pour commenter ces informations.

(Avec la contribution de Emma Pinedo et Pamela Barbaglia, version française Olivier Cherfan)

Lire la Suite de l'Article